Génotypage

Le typage moléculaire et le moyen utilisé pour la surveillance épidémiologique de micro-organismes pathogènes, les contrôles qualité de production ou la recherche de sources de contamination. Grâce à différentes méthodes, SMALTIS vous permet de déterminer le génotype de vos souches et ainsi de vérifier leur clonalité (vérifier s’il s’agit ou non de la même souche).

Nos méthodes :

          Génotypage de souches bactériennes par MLVA

Le génotypage par MLVA (Multiple-Locus Variable number tandem repeat Analysis) repose sur l’amplification par PCR de plusieurs VNTRs (Variable Number of Tandem Repeat) dispersés sur le génome bactérien, à l’aide d’amorces spécifiques des régions flanquantes. La détermination des tailles des amplicons par électrophorèse permet ensuite d’évaluer le nombre de répétitions à un locus donné. La longueur des unités répétées étant connue, ces tailles reflètent le nombre d'unités répétées dans les régions amplifiées. Cette méthode de détermination d’empreintes génétiques augmente considérablement, pour certaines espèces, l'efficacité du génotypage bactérien. Le résultat du typage est un code numérique incluant le nombre de motifs à chaque locus.

          Génotypage de souches bactériennes par Electrophorèse en Champs Pulsé (PFGE)

Le génotypage par PFGE (Pulsed Field Gel Electrophoresis) permet l'analyse des profils de macrorestriction de l'ADN total par électrophorèse en champ pulsé. Le résultat est un profil de restriction définissant un pulsotype caractérisant l’isolat bactérien étudié. La PFGE est une technique de typage standard pour de nombreuses espèces bactériennes du fait de son pouvoir discriminant élevé.


Demander un devis

Nos services : 

Identification de micro-organismes
Phénotypage de micro-organismes
Evaluation de la résistance aux antibiotiques
Production de facteurs de virulence